Aux bords des mondes

 

AUX BORDS DES MONDES

Installation in situ Grand Canal, Découpe numérique sur bouleau 5 mm, structure acier – 475×80 cm, 2018,  Biennale du parc d’Enghien 2018 – Photo : Michaël Robijns
Le texte placé sur le Grand canal du parc d’Enghien (Biennale Miroir 2 : Tout est paysage) est la reproduction d’un sous-titre de la version originale de Alice in Wonderland (Alice au pays des merveilles) des studios Disney sorti en 1951. Ce sous-titre, dialogue entre Alice et la poignée de porte, illustre clairement le fantasme de l’homme pour le dépassement, la conquête d’un “ailleurs“ sujet de tout temps à la rêverie, à l’introspection et à la fabulation. Les lettres ont été découpées à l’envers, ce qui a pour effet que le sous-titre n’est lisible que dans le reflet de l’eau. L’eau vibre et fragilise la lecture du texte, renforçant l’idée de rêverie.

 

Publié le